Sur top-office.com, vous pouvez choisir d'accepter ou non les cookies de service et de personnalisation et publicitaires. Certains cookies sont strictement nécessaires à l'utilisation du site, ne stockent pas de données personnelles et ne requièrent pas de consentement (notamment la mémorisation du panier, connexion au compte, gestion du magasin de préférence). Aucune utilisation, autre que cet usage premier, n'en sera faite.

Comment choisir un produit d'entretien pour un usage professionnel ?

Les différents types de produits d'entretien

• Les détartrants

détartrant

Il s’agit de produits au PH acide qui peuvent supprimer les traces de calcaire et de rouille. Ils ont aussi des propriétés bactériologiques car ils éliminent les micro-organismes présents dans le tartre. Ce sont des produits dont l’usage est à privilégier pour les sanitaires. Il faut faire attention lors de leur manipulation et ne pas les mélanger avec d’autres substances.

• Les solvants

solvant

Les solvants sont utiles pour dégraisser, purifier ou décaper les surfaces. Ils ont le pouvoir de dissoudre les substances, comme les graisses, et font briller les revêtements. Il existe différents types de solvants. Les solvants à base d’eau qui font disparaitre les salissures solubles et les solvants organiques qui éliminent les graisses ou le vernis. C’est le cas par exemple de l’acétone ou du White spirit.

• Les abrasifs

abrasif

Ils sont composés de grains minéraux qui agissent par friction sur les salissures non incrustées. On trouve des abrasifs sous forme de pâte, de liquide ou de poudre. Il faut faire attention lors de leur manipulation car ils peuvent dégrader les surfaces. Il faut donc éviter leur utilisation sur les supports sensibles ou pour le décapage uniquement.

• Les détergents

détergent

Un détergent est un agent chimique, dérivé du pétrole principalement, aux propriétés tensio-actives qui peut éliminer les tâches organiques de surface, comme les graisses. Il a des propriétés nettoyantes qui suppriment les salissures, réduisent les micro-organismes et préparent à la désinfection.

• Les surodorants

surodorant

Les nettoyants surodorants ont la faculté de nettoyer les surfaces tout en diffusant un parfum dans la pièce. On en trouve avec différentes odeurs : eucalyptus, citron ou fleurs des champs par exemple. Ils permettent d’obtenir une sensation de propre et fraîcheur plus longtemps que les nettoyants classiques.

• Les désinfectants

désinfectant

Les désinfectants peuvent avoir des vertus bactéricides (contre les bactéries), fongicides (contre les champignons) et virucides (contre les virus). Le désinfectant le plus connu est certainement l’eau de Javel qui désinfecte, détache, blanchit et désodorise les surfaces.

Les désinfectants chimiques doivent répondre à la norme européenne NF EN ou française NF T qui permet d’analyser les performances antimicrobiennes des produits. Il convient cependant de rappeler que les propriétés désinfectantes ont un effet limité dans le temps et que le produit doit être appliqué sur une surface déjà lavée sans la rincer ni l’essuyer.

Quels produits choisir pour entretenir les sols ?

Pour entretenir les sols, il convient de respecter 3 étapes :

  • Etape 1 : Décaper. Il s’agit d’éliminer les salissures et les résidus en surface en utilisant des dégraissants ou décapants.
  • Etape 2 : Désinfecter. On vient nettoyer le sol en profondeur avec un détergent multiusages pour prolonger la brillance et assainir le sol.
  • Etape 3 : Protéger. Pour protéger son sol des agressions quotidiennes, il faut utiliser un lustrant. Il va redonner de l’éclat, préserver l’aspect d’origine et faciliter l’entretien courant des sols.

Selon le type de sol, l’entretien ne se réalise pas de la même façon. Pour les parquets, un dépoussiérage régulier est nécessaire. Pour le nettoyage, le type de parquet est un élément à prendre en compte. Pour les parquets vitrifiés, il suffit de passer un linge humide et essoré pour redonner de l’éclat. Une à deux fois par an, on utilisera un raviveur pour magnifier le vernis. Pour les parquets huilés ou cirés, il ne faut surtout pas les mouiller. Il faut utiliser un nettoyant adapté à ce type de surface. Pour les parquets stratifiés, on peut passer une serpillière trempée dans l’eau chaude agrémentée d’un nettoyant non abrasif. Si le parquet devient terne, n’utilisez surtout pas d’huile ou de vitrificateur mais un rénovateur une à deux fois par an.

nettoyant parquet vitrifié et stratifiénettoyant parquet écologiquenettoyant sol universel

Pour entretenir un sol en PVC, il vous suffit d’utiliser un détergent multi-usage. Pour un nettoyage plus en profondeur, vous pouvez déposer une couche d’huile de cèdre. En cas de traces récalcitrantes, munissez-vous d’eau de Javel diluée, d’alcool ou de White spirit. Evitez absolument l’acétone au risque de dissoudre votre sol… Un sol en linoléum doit être nettoyé à l’eau savonneuse ou à l’alcool à 90°. En cas de fendilles, utilisez de l’huile de lin et pour retirer les traînées de caoutchouc une gomme magique.

eau de javel PVChuile de lin linogomme magique lino

Pour entretenir le carrelage, dépoussiérez-le régulièrement et utilisez un mélange d’eau tiède et de détergent pour le nettoyage régulier.


Pour nettoyer les moquettes et tapis, un dépoussiérage régulier à l’aspirateur muni d’une brosse adaptée s’impose. En cas de tâches, utilisez de l’eau tiède ou un nettoyant spécifique en poudre ou en spray. Vous pouvez aussi réaliser un assainissement en profondeur une fois par an avec un nettoyeur vapeur.

Les critères à prendre en compte lors du choix des produits d'entretien

Pour choisir un produit d’entretien, il convient de se poser plusieurs questions :


  • Le produit répond-t-il à mes besoins de nettoyage ?
  • Le produit est-il conforme à la réglementation en vigueur ?
  • Le mode d’emploi et la Fiche de Donnée de Sécurité du produit sont-ils disponibles ?
  • Le produit respecte-t-il bien la surface d’application ?
  • Le produit est-il adapté au type de salissures à éliminer ?
  • Le produit est-il adapté à la dureté de mon eau ?
  • Quel est le niveau de toxicité du produit pour les utilisateurs et l’environnement ?
  • Le conditionnement du produit est-il adapté à l’espace de stockage ?
  • Quel est le taux de biodégradation du produit ?
  • Quel est le niveau de rapport qualité/prix du produit ?

De façon plus générale, privilégiez l’emploi de produits d’entretien qui possèdent des labels écologiques comme Ecolabel ou Ecocert. Et préférez l’emploi des produits les plus naturels possibles pour des questions de santé, de protection de l’environnement mais aussi de coûts. En effet, les produits tels que le bicarbonate de soude, les cristaux de soude, le savon de Marseille ou le vinaigre blanc sont très économiques à l’achat et très efficaces.

bicarbonate de soudesavon de Marseillevinaigre blanc