Sur top-office.com, vous pouvez choisir d'accepter ou non les cookies de service et de personnalisation et publicitaires. Certains cookies sont strictement nécessaires à l'utilisation du site, ne stockent pas de données personnelles et ne requièrent pas de consentement (notamment la mémorisation du panier, connexion au compte, gestion du magasin de préférence). Aucune utilisation, autre que cet usage premier, n'en sera faite.

Collège : 6 conseils pour réussir la rentrée

La rentrée scolaire est bien souvent source d’excitation pour les enfants. Retrouver ses copains, faire ses achats de rentrée scolaire, découvrir sa classe et son emploi du temps, voici un exemple d’évènements qui enthousiasment nos bambins et la rentrée au collège ne fait pas exception.


Pour maximiser les chances de réussite scolaire de votre enfant lors de cette nouvelle année, il est indispensable de lui fournir des conditions optimales pour permettre son implication totale le jour de la rentrée. La préparation des fournitures scolaires ou la prise d’informations sur les nouveautés du collège doivent être effectuées rapidement pour ne pas être pris au dépourvu. Peu avant la rentrée, il sera également nécessaire de reprendre doucement les bonnes habitudes afin d’être fin prêt à se lancer pour la reprise des cours !

N°1 : Se procurer des fournitures scolaires adaptées

Les listes scolaires sont généralement transmises très tôt par les établissements, ceci pour permettre aux parents d'anticiper afin que chaque élève dispose du matériel adéquat dès le premier jour de classe. Chaque niveau requiert un matériel de plus en plus précis et adapté aux apprentissages spécifiques.


Retrouvez nos listes-types de fournitures scolaires par niveau pour être sûr de ne rien oublier le jour de la rentrée :



Vous pouvez aussi faire confiance à Top Office pour offrir le matériel scolaire de qualité nécessaire à votre enfant.

N°2 : Bien choisir son sac à dos

Pour le collège, votre enfant préférera sûrement troquer son cartable d’écolier contre un sac à dos d’adolescent. Sachez que c’est un choix tout à fait possible si on choisit un sac à dos de qualité. Il n’est cependant pas recommandé de conserver un sac à roulettes si votre enfant en était équipé à l’école primaire. Au collège, votre enfant sera amené à changer de salle de classe entre chaque cours et donc à monter ou descendre des escaliers, les petites roulettes se montrent donc peu adaptées dans ce cas.


En règle générale, il faut choisir un sac à dos solide car votre enfant sera plus chargé qu’en primaire. En effet, il n’aura pas la possibilité de laisser ses affaires de classe en permanence au collège comme en primaire. Il faudra donc qu’il emmène chaque jour les cahiers, classeurs et livres scolaires des matières qu’il étudiera au cours de la journée. De ce fait, son sac à dos doit être conçu dans une matière résistante mais légère pour ne pas rajouter trop de poids. La règle concernant le poids du sac à dos est que le sac et son contenu ne doivent pas dépasser 10% du poids total de l’enfant (soit 4kg pour un enfant de 40kg par exemple).

N°3 : Apprendre à votre enfant à s'organiser

Le collège implique beaucoup de changement pour votre enfant. S’il rentre en classe de 6ème, il faut savoir qu’il sera davantage livré à lui-même par rapport à la primaire. Lors de son entrée au collège, votre enfant devra faire preuve d’une plus grande autonomie. Ceci se caractérise déjà par la bonne connaissance de l’emploi du temps. Votre enfant devra le maîtriser pour être sûr de ne pas oublier son matériel à la maison et pour apprendre à repérer les salles de cours du collège.


Votre enfant devra aussi savoir s’organiser pour ses devoirs. Le collège fait appel à de nouvelles méthodes de travail et implique plus de travail personnel à la maison. Il devra mettre en place une routine de travail avec des horaires fixes pour ne pas se retrouver débordé. Il est nécessaire que votre enfant fasse ses devoirs du jour pour le lendemain mais aussi qu’il apprenne à s’avancer pour faire face aux différents exercices, devoirs maison et évaluations programmés. De ce fait, si votre enfant n’a rien à faire du jour pour le lendemain, il est conseillé de relire ses leçons du jour pour s’assurer qu’il conserve un rythme de travail quotidien.


Pour les parents, il est important de suivre et d'accompagner votre enfant pour s’assurer qu’il ne se retrouve pas dans une phase de décrochage scolaire en cas de difficultés. Cependant, il est aussi important de lui laisser de l’espace pour qu’il gagne en autonomie. Généralement, le travail le soir ne doit pas dépasser une heure. Sinon, il sera bon de se questionner pour identifier ce qui ne va pas : l’enfant travaille trop lentement, l’organisation du travail est à revoir ou bien les professeurs donnent une quantité de travail trop importante.

N°4 : Préparer son enfant à ce nouvel environnement

Nouveau établissement, nouveaux professeurs, nouvelles matières et nouvelles méthodes d’apprentissage, l’entrée au collège est pleine de nouveautés. Pour éviter une forme d’appréhension chez votre enfant, le plus simple est de l’immerger progressivement dans ce nouvel environnement. Vous pouvez alors envisager de visiter le collège avant la rentrée. Bien souvent, des journées portes ouvertes sont organisées au cours de l’année pour permettre cette première familiarisation de l’enfant avec le nouvel établissement. Il est aussi fréquent qu’une journée découverte soit organisée en classe de CM2 pour aller visiter le collège de secteur de votre enfant. De même, pour éviter le stress d’arriver en retard le jour de la rentrée, mieux vaut faire le chemin domicile-collège avec votre enfant avant le jour J.


Pour que votre enfant appréhende mieux ces changements, il est aussi conseillé de lui expliquer les nouveautés qu’impliquent l’entrée au collège. Il sera important d’aborder les thèmes suivants avec lui : le changement de salle de classe à chaque cours, le décryptage de l’emploi du temps, les nouvelles matières étudiées, le fait qu’il aura un professeur par matière, l’existante des heures de permanence et l’utilisation du carnet de correspondance.


Vous l’aurez compris, pour réussir l’entrée au collège de votre enfant il est important de communiquer avec lui. Il doit être en confiance vis-à-vis de vous pour savoir qu’il pourra toujours compter sur vous en cas de problème. C’est un point très important pour ne pas laisser votre enfant se refermer sur lui-même en cas de soucis. Si jamais votre enfant à des difficultés à s’acclimater à ce nouvel environnement, sachez que vous pourrez toujours compter sur son professeur principal et/ou son conseiller principal d’éducation pour l’aider.

N°5 : Réviser pour être mieux préparé

Une bonne préparation passe également par la mobilisation des facultés intellectuelles. Comme n'importe quelle activité, l’apprentissage n’est que plus efficace s'il est stimulé en amont, de manière douce et graduelle. Les cahiers de vacances notamment présentent un intérêt certain puisqu'ils permettent d'éviter que l’enfant ne se détache complètement des cours durant cette période de vacances scolaires. Ils sont intéressants pour consolider les bases des années précédentes pour ainsi éviter que votre enfant se sente dépassé au moment de la rentrée.


Pour les plus âgés, certaines lectures plus techniques, sur des sujets tels que la confiance en soi ou la méthodologie organisationnelle peuvent fournir une aide efficace pour surmonter les difficultés liées à l'autonomie ou le passage dans un établissement de l'enseignement supérieur. Enfin, il est bon de se rafraîchir la mémoire avec quelques exercices de l'année passée afin d'arriver avec les grandes lignes du programme en tête et démarrer l'année sur les chapeaux de roues !


Pourquoi ne pas aussi penser à des cours de soutien ? Ils peuvent permettre aux élèves en difficulté de revenir sur des points précis du programme qu’ils ont mal compris. Mais, ils peuvent aussi être utiles en tous ceux qui ont besoin d’apprendre les bonnes méthodes de travail et à s’organiser.


En tant que parents, il est aussi important d’apprendre à relativiser les notes en cherchant plutôt à savoir où se situe l’enfant par rapport au reste de la classe et à comprendre d’où vient le problème pour l’aider à le résoudre. Vous pouvez toujours contacter les professeurs au besoin. Participer aux réunions parents-professeurs peut aussi être intéressant si votre enfant rencontre des difficultés.

N°6 : Prévoir des activités extra-scolaires

Pour s’assurer que la reprise s’effectue en douceur pour votre enfant, il est important de mettre en place des temps de pauses entre la fin de la journée de cours et le début des devoirs. Pensez au sport, à la musique et aux arts manuels qui auront un impact positif sur son apprentissage. Il est cependant essentiel d’optimiser le planning de l’enfant pour trouver le bon dosage entre temps de repos et temps d’apprentissage.


Attention aussi à respecter des heures de sommeil fixes pour garantir une meilleure récupération et ainsi une meilleure mémorisation à votre enfant. Ainsi, on évitera les écrans juste avant de se coucher pour permettre un endormissement facilité.