Sur top-office.com, vous pouvez choisir d'accepter ou non les cookies de service et de personnalisation et publicitaires. Certains cookies sont strictement nécessaires à l'utilisation du site, ne stockent pas de données personnelles et ne requièrent pas de consentement (notamment la mémorisation du panier, connexion au compte, gestion du magasin de préférence). Aucune utilisation, autre que cet usage premier, n'en sera faite.

6 conseils pour préparer la rentrée scolaire au Lycée

Comment se passera la rentrée scolaire au lycée ? Voilà la question que se posent tous les anciens collégiens et collégiennes qui rentreront cette année dans l'enseignement secondaire. L'appréhension et la peur de l'inconnu seront une épreuve pour les nouveaux élèves et pour les parents, mais pas de panique, ce guide vous donnera tous les conseils pour bien préparer la rentrée scolaire au lycée.

N°1 : Bien choisir ses fournitures scolaires pour le lycée

Pour la rentrée, vous n’avez pas besoin d’acheter une liste de fournitures complète. Contentez-vous de vous procurer l’essentiel à savoir un agenda, des feuilles et une trousse complète. Il est préférable d’attendre la première semaine de cours pour savoir ce que les professeurs attendent en termes de fournitures scolaires.


Pour vous donner un ordre d’idée des listes-types de fournitures scolaires au lycée par niveau, n’hésitez pas à consulter les guides suivants :



Top Office est là pour vous proposer des fournitures scolaires de qualité qui répondront aux attentes des professeurs et élèves de lycée.


Pour les établissements scolaires qui ne réalisent pas de prêt de livres scolaires, veillez cependant à vous procurer les manuels en amont au risque de faire face à une pénurie si vous attendez le dernier moment. Renseignez-vous auprès du nouvel établissement de votre enfant pour connaître la liste des manuels scolaires.

N°2 : Apprendre à prendre des notes

La rentrée en seconde donne lieu à la découverte de nouvelles méthodes de travail. En effet, en seconde les professeurs attendent beaucoup d’autonomie de la part des élèves. Cela se caractérise notamment par leur capacité à écouter attentivement en cours pour prendre des notes.


Effectivement au lycée, au mieux les professeurs dictent leur cours et les élèves doivent le recopier mot pour mot mais souvent ils n’écrivent au tableau que le plan et des mots importants. L’élève doit donc faire le tri (mais pas trop) pour être sûr de prendre en notes les informations essentielles du cours. Cet exercice est notamment difficile à réaliser lors des cours d’histoire-géographie où la densité d’informations est très importante.


Comme votre enfant, ne pourra pas écrire l’intégralité des propos de son enseignant, il est important qu’il sache raccourcir les phrases et utiliser les abréviations. Il doit cependant être capable de réussir à se relire après le cours, ce qui nécessite donc quelques entraînements avant de savoir prendre parfaitement des notes.


Vous pouvez le préparer à cette nouveauté du lycée en réalisant un exercice simple à la maison. Demandez-lui de prendre des notes devant son émission préférée puis invitez le à vous restituer les informations essentielles. Commencez sur de courtes durées puis augmentez progressivement le temps de prise de notes.

N°3 : Etre organisé et autonome au lycée

Lors du passage entre le collège et lycée, les attentes des professeurs sont grandissantes. On demandera aux élèves de seconde d’apprendre à travailler en lycéen et non plus en tant que collégien. Outre la prise de notes qui représente un gros changement au lycée, on demandera aux élèves de l’anticipation dans leur travail personnel. En effet, mis à part les exercices quotidiens à faire le jour pour le lendemain, les professeurs demanderont régulièrement aux élèves de préparer des dossiers, des exposés et des devoirs maisons à rendre à une échéance plus ou moins lointaine. Mais aussi, une grande nouveauté du lycée est la mise en place des devoirs surveillés. Chaque semaine, une plage horaire sera bloquée dans l’emploi du temps pour réaliser une évaluation. La matière du devoir changeant chaque semaine. En plus, différentes évaluations pourront aussi avoir lieu dans les autres matières. Ceci demande donc une grande organisation pour ne pas se sentir débordé.


Les enseignants demandent aussi à leurs élèves de développer leur curiosité et de faire preuve d’ouverture d’esprit. De ce fait, ils les pousseront à aller plus loin et à ne pas se limiter à ce que demande de faire le professeur. Il est aussi primordial que les élèves relisent leurs cours de la journée quotidiennement pour permettre une meilleure mémorisation.


Au lycée, les heures libres entre les cours ne doivent pas obligatoirement être passées en permanence comme au collège. On demandera donc aux lycéens de se responsabiliser en décidant d’eux-mêmes de travailler durant ces heures plutôt que de trainer devant le lycée.

N°4 : Préparer son orientation

En classe de troisième, votre enfant a déjà dû faire un premier choix d’orientation lorsqu’il a dû choisir entre la voie générale et technologique pour le lycée. Fin seconde, il sera demandé à votre enfant de choisir trois matières de spécialités pour la première. Votre enfant ne conservera que deux de ces trois matières durant l’année de terminale.


L’année de seconde est donc cruciale car votre enfant va découvrir de nouvelles matières qui l’aiguilleront dans son choix de spécialités. L’orientation de votre enfant en classe de seconde doit donc se construire dès le premier trimestre et tout au long de l’année pour choisir ses spécialités et options en fonction de ses centres d’intérêt et de ses points forts et faibles en classe. N’hésitez pas à fixer un rendez-vous avec le professeur principal de votre enfant pour qu’il vous guide lui aussi de ce choix.


La réforme du lycée vise à responsabiliser davantage les élèves en les projetant au-delà du bac en leur donnant la possibilité de découvrir des matières qu’ils pourront étudier dans le supérieur. Le choix des spécialités en classe de première est donc déterminant pour leur orientation post-bac. En effet, selon les choix effectués ils se fermeront des portes de filières de l’enseignement supérieur. Il donc important de réfléchir à l’orientation post-bac de votre enfant dès son entrée au lycée.

N°5 : Anticiper les épreuves du baccalauréat

En rentrant au lycée, votre enfant doit bien avoir en tête qu’il s’agit de la dernière ligne droite avant le sacro-saint baccalauréat. Si aujourd’hui, on demande aux enfants de décider de plus en plus tôt de leur orientation post-bac, il est important de garder à l’esprit cet objectif du bac. Car sans lui, pas d’études supérieures !


C’est un but qui doit se travailler dès l’entrée en seconde. En effet, il est important de ne pas prendre de retard aux niveaux des apprentissages fondamentaux de la classe de seconde pour qu'il ne se répercute pas dans les années supérieures.


En première, votre enfant doit avoir en tête qui va passer durant cette année des évaluations du contrôle continu, des épreuves communes mais aussi les épreuves anticipées du baccalauréat. Il est donc important qu’il gagne des points d’avance (ou du moins qu’il n’en perde pas) pour l’année de terminale.


En terminale, votre enfant n’a jamais été aussi proche du baccalauréat. Il est important de travailler régulièrement tout au long de l’année car avec la réforme du baccalauréat des épreuves de contrôle continu et des épreuves communes seront réalisées. Plus question de se mettre au travail au mois de mai pour les épreuves terminales du mois de juin !

N°6 : Responsabiliser son enfant face à ces changements

En arrivant au lycée, votre enfant sera confronté à une plus grande liberté qui peut lui monter à la tête si elle est mal gérée. S’il n’est plus forcé de travailler durant ses heures de creux comme au collège, il est important de garder en tête que le travail personnel devra être réalisé le soir à la maison si ce temps de repos n’est pas utilisé à cet effet.


En rentrant au lycée, votre enfant peut aussi être appelé par une autre chimère : les réseaux sociaux. De plus en plus présents dans la vie de nos adolescents, il est important de rester vigilant sur ce point. Il est nécessaire d’instaurer un climat de confiance avec votre enfant sur cette thématique tout en le mettant en garde sur ses dérives. Ainsi, il saura vers qui se tourner en cas d’indicent.


L’arrivée au lycée demande aussi de s’acclimater à de nouvelles méthodes de travail avec la prise de notes et l’anticipation des révisions. Votre enfant devra apprendre à réaliser des fiches de révision pour travailler de façon efficace. Durant cette période de transition avec le collège, les notes de votre enfant risquent de baisser un peu. A vous en tant que parent d’être là pour le rassurer et l’aider à trouver le bon rythme.